Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2019 6 20 /07 /juillet /2019 00:36
Partager cet article
Repost0
15 janvier 2019 2 15 /01 /janvier /2019 10:38

Voilà bientôt trois ans que je créais ma page Facebook « Bérurbex » dédiée au street art et à l’exploration urbaine.

Quotidiennement, j’y publiais plus de 5 000 clichés de collages, de murs barbouillés, d’événements dédiés au street art, d’expositions, de sites abandonnés…

Beaucoup de kilomètres furent parcourus à pieds, en vélo, en voiture, dans les transports en communs.

Mon carnet d’adresses s’enrichissait de Blazes de street - artistes, ces derniers m’invitant parfois à les shooter lors d’une session collage, dans leur atelier où lors d’une réalisation à la bombe à l’intérieur d’une friche.

A mesure que je capturais les travaux des artistes, à mesure que je les observais dans leur processus de création, l’envie de créer moi-même autrement qu’à travers mon Pentax grandissait.

Entre temps, je mabonnais à la chaine Museum Channel et je commençais à regarder des émissions comme « Les petits croquis » ou « … » qui quotidiennement me donnaient les bases du dessin. En complément de ces quelques cours dispensés par des artistes issus de tous les horizons (street art, école classique, illustration/bande dessinée, design) je complétais ma formation en visionnant quelques tutos sur youtube. Je lus ou entendus quelque part que ce qui faisait le charme du street art, c’est que les œuvres affichées sur les murs pouvaient être imparfaites. En partant de cette philosophie et n’écoutant que mon autocritique, je me mis alors en compagnie d’autres artistes, à coller ce que j’appelle encore sans prétention « mes merdes » dans le centre de Lille.

Auto-Portrait sur feuille à petits carreaux avec la technique du quadrillage.

Auto-Portrait sur feuille à petits carreaux avec la technique du quadrillage.

Personnages de films d'horreur, main zombie, Alien.Personnages de films d'horreur, main zombie, Alien.Personnages de films d'horreur, main zombie, Alien.

Personnages de films d'horreur, main zombie, Alien.

Illusion d'optique.

Illusion d'optique.

E.T "Téléphone Maison"E.T "Téléphone Maison"

E.T "Téléphone Maison"

capitaine haddock sur photo d'une épave de bateau.

capitaine haddock sur photo d'une épave de bateau.

Pochoir réalisé avec une pochette d'un 33 tours de Julien Clerc, puis un second réalisé avec le 45 Tours de Guesch Patti "Etienne".Pochoir réalisé avec une pochette d'un 33 tours de Julien Clerc, puis un second réalisé avec le 45 Tours de Guesch Patti "Etienne".Pochoir réalisé avec une pochette d'un 33 tours de Julien Clerc, puis un second réalisé avec le 45 Tours de Guesch Patti "Etienne".

Pochoir réalisé avec une pochette d'un 33 tours de Julien Clerc, puis un second réalisé avec le 45 Tours de Guesch Patti "Etienne".

Illustrations autour du mot "toy" employé dans le graff.Illustrations autour du mot "toy" employé dans le graff.

Illustrations autour du mot "toy" employé dans le graff.

Etude de la perspective, dessin d'une ville.

Etude de la perspective, dessin d'une ville.

Collages sur les tours en carton du jeux de société "Hostel"

Collages sur les tours en carton du jeux de société "Hostel"

Colombo, chef WiggumColombo, chef Wiggum

Colombo, chef Wiggum

Cartes détournées.Cartes détournées.Cartes détournées.
Cartes détournées.Cartes détournées.Cartes détournées.

Cartes détournées.

PunksPunks
PunksPunks

Punks

Le rapport à l'argent, 50 cents, Qatar 2022, Don King, Macron, Requin de la finance, Scarface, Steeve Jobs, Machines à sous, Coluche, .Le rapport à l'argent, 50 cents, Qatar 2022, Don King, Macron, Requin de la finance, Scarface, Steeve Jobs, Machines à sous, Coluche, .Le rapport à l'argent, 50 cents, Qatar 2022, Don King, Macron, Requin de la finance, Scarface, Steeve Jobs, Machines à sous, Coluche, .
Le rapport à l'argent, 50 cents, Qatar 2022, Don King, Macron, Requin de la finance, Scarface, Steeve Jobs, Machines à sous, Coluche, .Le rapport à l'argent, 50 cents, Qatar 2022, Don King, Macron, Requin de la finance, Scarface, Steeve Jobs, Machines à sous, Coluche, .
Le rapport à l'argent, 50 cents, Qatar 2022, Don King, Macron, Requin de la finance, Scarface, Steeve Jobs, Machines à sous, Coluche, .Le rapport à l'argent, 50 cents, Qatar 2022, Don King, Macron, Requin de la finance, Scarface, Steeve Jobs, Machines à sous, Coluche, .
Le rapport à l'argent, 50 cents, Qatar 2022, Don King, Macron, Requin de la finance, Scarface, Steeve Jobs, Machines à sous, Coluche, .Le rapport à l'argent, 50 cents, Qatar 2022, Don King, Macron, Requin de la finance, Scarface, Steeve Jobs, Machines à sous, Coluche, .Le rapport à l'argent, 50 cents, Qatar 2022, Don King, Macron, Requin de la finance, Scarface, Steeve Jobs, Machines à sous, Coluche, .

Le rapport à l'argent, 50 cents, Qatar 2022, Don King, Macron, Requin de la finance, Scarface, Steeve Jobs, Machines à sous, Coluche, .

Snoop Dog, Pimp My Ride.Snoop Dog, Pimp My Ride.Snoop Dog, Pimp My Ride.

Snoop Dog, Pimp My Ride.

Détournement d'affichesDétournement d'affichesDétournement d'affiches

Détournement d'affiches

De rouille et d'os, coeur, Einstein.De rouille et d'os, coeur, Einstein.De rouille et d'os, coeur, Einstein.

De rouille et d'os, coeur, Einstein.

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2018 5 28 /09 /septembre /2018 20:38

Au quai de l’Ouest dans le quartier de Bois Blanc, à une époque désormais révolue, la teinturerie Montpellier jouissait des années fastes de l’industrie textile dans le Nord de la France. De l’autre côté de la Gare d’eau, il suffit de traverser la rue Hegel pour trouver les bâtiments qui abritaient autrefois la filature de coton Le Blan-Lafont devenus « Euratechnologie », pôle d’excellence dédié aux technologies de l’information et de la communication. Un peu plus loin, en remontant la rue Victor Hugo, se sont les ruines de la friche Mossley, une autre ancienne filature, qui gisent comme la carcasse d’un bateau échoué sur une plage bretonne. Toutes ces industries n’ont pu faire face à une concurrence venue d’Asie. Bien que le quartier soit en pleine mutation, certains souvenirs du passé subsistent. A l’intérieur de la friche Montpellier, les bidons de pigments hautement toxiques et les étoffes de tissus abandonnés là, résistent au formatage de la mémoire collective.

Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Quai Ouest.
Partager cet article
Repost0
16 juillet 2018 1 16 /07 /juillet /2018 15:32
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.
STREET ART quartier du Panier Marseille.

STREET ART quartier du Panier Marseille.

Cathédrale de la Major.

Il est fort probable que la visite du quartier du panier, se termine aux pieds de la Cathédrale de la Major à quelques pas du MUCEM.

 

Le MUCEM.

Par 30° avec un léger mistral, le temps n’est pas vraiment à s’enfermer pour voir une exposition à l’intérieur du Musée des Civilisation de l’Europe et de la Méditerranée construit à l'occasion de Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture. Cependant, l’accès au terrasses sur le toit du musée et la promenade du tour de garde du Fort Saint Jean est gratuit, l’occasion de se faire un joli panorama avec  la mer, le Vieux Port, Notre Dame de la Garde et la cathédrale de la Major qui vous entourent.

 

Notre Dame de la Garde.

Sortez les mollets ! Avant l’arrivée probable dans les années à venir  d’un téléphérique reliant le Vieux Port à la Bonne Mère, il vous faudra pour accéder à la Basilique de Notre Dame de la Garde,  venir à bout d’un peu plus de 150 mètres de dénivelés. A l’heure où le soleil se couche en été, il est évidemment impossible de visiter l’intérieur de la basilique mais le site offre depuis ses hauteurs, un joli point de vue sur la cité phocéenne.

 

Le cour Julien.

Au cœur de la cité phocéenne nichée au sommet d’une bute surplombant la ville, Le Cour Julien est un quartier animé bordé de bars, de restaurants, de locaux associatifs où se retrouvent étudiants, bobos, touristes et artistes. Le Cour Julien est aussi considéré comme le plus grand spot de street art en France où chaque devanture est décorée des fresques d’artistes internationaux dont M.CHAT OFFICIEL , Guaté Mao, JACE mais aussi d’artistes locaux comme Manyoly, Macak Dubois, Nhobi et bien d’autres encore !

Cassis.

Marseille-Cassis est une célèbre course à pied qui a lieu tous les ans, longue d’une distance de 20 km dans laquelle les concurrents doivent, entre autres, gravir le col de la Gineste haut de 327 mètres d’altitude, après une ascension longue de 5 kilomètres. La dernière édition rassembla plus de 17 000 concurrents et mobilisa plus de 700 bénévoles. N’ayant ni l’équipement, ni l’entraînement nécessaires pour réaliser de tels exploits il est préférable  de prendre les transports en communs pour me rendre à Cassis, après avoir visité le matin les rues colorées du  cour Julien. Pour cela,  il suffit de prendre le métro à la station Notre dame du Mont puis de descendre à Castellane d’où partent les bus pour Cassis. Il faut environ un quart de trajet avant d’être déposé devant le  casino de Cassis. Cinq minutes de marches suffisent pour rejoindre le port de Cassis où il est agréable de se désaltérer en terrasse avant de partir en bateau  pour une excursion à la découverte des calanques.

L’achat des billets pour les excursions en bateau se fait sur le port, juste en face des embarcadères, plusieurs formules sont proposées : découvertes de 3 calanques en 45 minutes, exploration de 5 et 7 calanques jusqu’à la mini-croisière  de 2h qui vous fera voyager à travers 9 calanques. C’est la première formule qui sera retenue. Installé à l’avant de l’embarcation, le clapot de l’eau apporte une brume rafraîchissante et salvatrice à chaque accélération du bateau.   Dès la sortie du port, notre guide qui tient aussi la barre nous explique qu’à notre droite se dressent les carrières où ont été extraites les pierres qui ont servi à fabriquer le socle de la statue de la liberté. Tour à tour nous faisons de courtes haltes aux calanques de Port-Miou , Port Pin , En Vau le temps d’admirer le paysage, de prendre quelques clichés et d’observer les plongeurs qui se lancent à l’eau depuis les falaises avoisinantes.

Calanque de Morgiou.

Avant de vous lancer à l’aventure, il est important de préciser que l’accès aux calanques est réglementé l’été et peut être refusé lorsque le risque d’incendies est élevé. Une hotline ainsi que des sites dédiés sont prévus pour vous renseigner quant à l’accessibilité aux calanques la veille dès 18h.
Pour se rendre à la calanque de Morgiou, prendre le métro ligne 2 jusque la station « Rond Point du Prado », puis prendre le bus n° 22 jusqu’au terminus « Les Beaumettes ». L’entrée du parc se tient juste à votre droite à la sortie du bus. Prévoyez une paire de baskets et une bouteille d’eau car pour arriver au niveau de l’eau, 4 kilomètres de dénivelé vous attend ! Et comme toute peine mérite salaire, vous serez récompensé de vos efforts après une bonne heure de marche, en contemplant un paysage paradisiaque  et pourquoi pas en sirotant une « Cigale », une bière locale commercialisée dans le restaurant qui se trouve en contrebas.

 

Corniche Kennedy.

 

Avoir vu le film Corniche Kennedy de Dominique Cabrera, adaptation du roman de Maylis de Kerangal m’a donné l’envie de me balader sur cette longue avenue qui surplombe la citée phocéenne avec vue sur la méditerranée, les îles du Frioul et le château d’IF qui inspira Alexandre DUMAS pour son roman Le Comte de Monte-Cristo. C’est en se baladant sur la corniche que l’on peut apercevoir tendu sur le pignon d’une maison, une gigantesque affiche représentant un maillot de l’OM floqué du slogan « A jamais les premiers ». C’est ce même maillot en référence à la victoire du 26 mai 1993 qu’un supporter parisien a essayé de mettre le feu il y a quelques jours, avant de se faire attraper par la police.

 

L’Anse de Malmousque.

 

Un peu à l’écart de la corniche, se trouve l’Anse de Malmousque avec son joli pont de pierre et son petit port de pêcheurs enclavé dans un quartier pittoresque. Dans le port de Malmousque marseillais et touristes se mêlent pour barboter dans l’eau, faire du paddle et d’autres activités nautiques au calme, dans cet endroit d’un temps jadis qui respire la sérénité.  

La Plage des Catalans.

 

La balade sur la corniche se termine par un arrêt devant la Plage des Catalans nichée juste derrière le vieux port. Sous les yeux des passants, se déroule un tournoi international de beach-volley. Deux terrains occupent la plage. Deux matchs ont lieu simultanément. L’un opposant des équipes féminines, l’autre des équipes masculines. L’événement attire les foules et l’ambiance est on ne peut plus estivale.  

 

Savonnerie Marseillaise de la Licorne.

 

Encombré des bagages, il reste quelques heures à tuer avant de regagner la gare Saint-Charles et prendre le Ouigo en direction de Lille. Autour du vieux port, la savonnerie marseillaise de la Licorne attire le regard. D’abord, de part sa boutique avec sa vitrine décorée d’une barque de pêcheur, puis le petit musée mitoyen  qui propose pour deux euros : Une visite ludique à travers les âges remontant aux origines du savon de Marseille il y a plusieurs milliers d’années de cela, et de repartir avec un savon.

 

Olympique de Marseille Boutique Officielle.

 

Enfin, lors de mes voyages, il m’arrive souvent d’acheter un maillot du club sportif de la ville que je visite. Ainsi, tantôt on me prends pour un québécois lorsque je revêts le t-shirt des Canadians de Montréal, tantôt pour un irlandais depuis un séjour à Dublin quand je porte le maillot de l’équipe d’Irlande de Rugby, etc… Afin de ramener un petit souvenir de Marseille, un passage à la boutique officielle de l’Olympique de Marseille située au 44 La Canebière s’impose. De là, supporter ou pas, je ramènerai dans ma valise un t-shirt aux couleurs de l’OM.

Partager cet article
Repost0
31 mai 2018 4 31 /05 /mai /2018 08:26

S’il devait y avoir un lieu défiant toutes les règles de la science, où l’on théoriserait sur l’évolution naturelle de l’humanité par un mode de vie décroissant, un endroit où l’on sacrifierait sur l’autel de la consommation des notions de possession, de croissance, de production de masse, d’obsolescence programmée, des termes martelés par les mass-médias friands de sous culture… Nulle doute que si ce jardin d’Eden devait exister, celui-ci ressemblerait de près au Darwin éco système de Bordeaux. Installé sur la rive droite de la Garonne sur le site de l’ancienne Caserne Niel, Darwin est une pépinière d’entreprises qui emploient 650 personnes travaillant autour de l’économie verte et créative. 50 associations sont également implantées à Darwin. Ainsi dans les 20 000 mètres carrés qui composent l’endroit vous pouvez faire du skate, graffer, acheter des objets d’occasion chez Emmaüs, manger (et boire) bio, prendre des cours de théâtre, réparer votre moto… Darwin est un lieu unique en France qui pourrait faire des envieux, ainsi à Lille face au projet d’aménagement de l’îlot Boschetti face à la gare d’eau qui selon les plans devrait accueillir à la place des hangars actuellement « les immeubles les plus hauts des rives de la Deûle » (du béton encore et toujours du béton !) le groupe Élu-es EELV de Lille opterait plutôt pour « la réalisation d’un poumon vert à dominante associative, culturelle et écologique ». On se prend à rêver !

Caserne Niel Bordeaux.
Caserne Niel Bordeaux.
Caserne Niel Bordeaux.
Caserne Niel Bordeaux.
Caserne Niel Bordeaux.
Caserne Niel Bordeaux.
Caserne Niel Bordeaux.
Partager cet article
Repost0
20 mai 2018 7 20 /05 /mai /2018 21:51

David Selor, figure de proue du street art bordelais avec son renard jaune "mimile" ne m'était pas tout à fait inconnu, puisque déjà croisé du côté de Belleville et de la Butte aux Cailles.

David Selor.
David Selor.
David Selor.
David Selor.
David Selor.
Partager cet article
Repost0
22 février 2018 4 22 /02 /février /2018 21:03

Entrer dans l'univers des 4Letters, c'est faire une rétrospective en enfance, au temps où l'on placardait les posters de super-héros sur les murs de nos chambres. A cet âge, nous suivions les aventures des Marvels en parcourant les planches des bandes dessinées. Lorsqu'il nous était permis de nous coucher en semaine à 23h, nous regardions Superman à la tv. Une époque pas tout à fait révolue pour Bob59, qui depuis continu toujours de jouer aux gendarmes et au graffeur..

4Letters, Bob59, street art.
4Letters, Bob59, street art.
4Letters, Bob59, street art.
4Letters, Bob59, street art.
4Letters, Bob59, street art.
4Letters, Bob59, street art.
4Letters, Bob59, street art.

4Letters, Bob59, street art.

Partager cet article
Repost0
22 février 2018 4 22 /02 /février /2018 20:51

Avant de me rendre dans l'Audomarois pour faire connaissance avec mon petit neveu né en janvier, je tapais le nom de la commune "Tournehem sur Hem" dans google image à la recherche d'éventuels intérêts photographiques. Mon attention se concentrait alors sur une petite chapelle édifiée au XVéme siècle et culminant à 112 mètres d'altitude. La légende raconte que la Chapelle Saint-Louis était autrefois le lieu de rassemblement des druides qui se réunissaient pour pratiquer leur culte.

La Chapelle Saint-Louis à Tournehem sur Hem (Pas de Calais).
La Chapelle Saint-Louis à Tournehem sur Hem (Pas de Calais).
La Chapelle Saint-Louis à Tournehem sur Hem (Pas de Calais).

La Chapelle Saint-Louis à Tournehem sur Hem (Pas de Calais).

Partager cet article
Repost0
6 février 2018 2 06 /02 /février /2018 21:58
Alors que je prenais des photos de street art dans les rues du vieux-Lille, je fus interpellé par une dame d’un certain âge (pour ne pas dire d’un âge certain) qui me demanda si je n’avais pas honte de faire la promotion de tels vandales. Interloqué par tant de conservatisme je ne su que répondre à cette dame visiblement « de la haute » à en juger par sa tenue qui rappelait celles que porte la reine d’Angleterre…
 
Aujourd’hui, si la question m’était à nouveau posée, sans hésitation, je l’inviterai à découvrir la magnifique fresque du Jardin de la Paix à Armentières. Une œuvre longue de 30 mètres réalisée par l’artiste Steeve HEUGEBAERT et qui contribue à préserver le devoir de mémoire envers les victimes de la grande guerre.
 
Outre la frise armentiéroise, nombreux sont les street artistes qui interviennent dans les écoles, les centres sociaux, les quartiers abandonnés par l’Etat. Souvent bénévolement, ils donnent un peu de leur temps libre pour sensibiliser les plus jeunes à l’art tout en véhiculant des valeurs fraternelles.
 
 
 
Alors ? Vandales ? Vous avez dit Vandales ???
Le jardin de la paix.
Le jardin de la paix.
Le jardin de la paix.
Le jardin de la paix.
Le jardin de la paix.
Partager cet article
Repost0
10 janvier 2018 3 10 /01 /janvier /2018 14:03

Parce que les street artistes sont actuellement en période d’hibernation, j’ai profité des quelques jours chômés alloués pendant les fêtes pour ne pas rester oisif et aller voir en Ouibus ce qui se faisait du côté de Panam.

Le résultat de notre escapade ne représente bien entendu qu’une infime partie de la scène parisienne. Celle-ci vous sera présentée en trois étapes à commencer dès aujourd’hui par le 13ème arrondissement et en particulier les alentours de la rue de la Bute aux Cailles avec Seth, Miss Tic, Jace, Uban Solid et bien d’autres encore

Panam
Panam
Panam
Panam
Panam
Panam
Panam
Panam
Panam
Panam
Panam
Panam
Panam

Deuxième quartier visité, celui de Belleville dans le 20ème arrondissement où restaurants et traiteurs asiatiques abondent. On y trouve aussi beaucoup de street art, notamment rue Ramponneau puis en hauteur du parc de Belleville. De là haut, accompagné de Seth vous aurez un joli panorama sur la capitale avec vue sur la tour Eiffel et sur la tour Montparnasse.

Panam
Panam
Panam
Panam
Panam
Panam
Panam
Panam
Panam
Panam
Panam
Panam

Enfin, pour clore nos pérégrinations parisiennes nous nous concentrons sur Montmartre, village dans la ville situé dans le 18ème arrondissement, lieu de résidence de nombreux artistes et qui sert de décor pour le tournage de nombreux films dont Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet.

Panam
Panam
Panam
Panam
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Les carnets de Bér.
  • : Cela pourra peute être vous paraitre un peu brouillon mais vous trouverez un peu de tout sur mon blog : des impressions de voyages, chroniques de concert, missives contre des organismes incompétants, à vous de voir ce qui vous interpelle le plus
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens