Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2014 3 26 /11 /novembre /2014 18:58

Nous sommes cinq, perdus au beau milieu des bois, sans téléphone portable ni radio, et pas un n'est capable de se servir de cette fichue boussole. Celui qui se prend pour un leader naturel vient d'arracher la carte des mains d'un bleu et tente de retrouver notre position en la tenant à l'envers.

" _ Si l'on parvient à trouver se foutu ruisseau, nous n'aurions qu'à le longer dans le sens du courant pour revenir à la civilisation., dit-il en pointant du doigt sur le plan, une courbe bleue.

_ Je veux bien., je réponds. Mais voilà près d'une heure que nous marchons et nous n'avons pas vu la moindre source, la moindre gouttelette d'eau.

_ La nuit commence à tomber et il fait de plus en plus froid. Peut-être devrions-nous, avant le coucher du soleil, construire un toit sous lequel nous pourrions nous abriter ?, suggère Nic à mi-mots, grelotant, les bras croisés.

_ Et dormir ici, dans cette forêt hostile, entourés d'animaux sauvage ? Hors de question !, hurle l'autoproclamé chef de meute.

_ Oui, hors de question !, soutient Pénélope., je veux renter chez moi ce soir, prendre une bonne douche, retrouver mon lit bien douillé et chaud, plutôt que de dormir en plein courant d'air. On mon dieu ! J'ai les pieds trempés ! Je n'en peux plus de patauger dans cette boue !

_ Il paraît que la mousse au pied des arbres pousse toujours en direction du Nord., annonce Ben qui c'était tu jusque ici.

_ Cela nous fait une belle jambe, ironise celui qui avait trouver ses galons dans un paquet de Bonux, puisque nous ne savons pas dans quelle direction nous devons aller.

_Et si nous faisions un feu ? La brume et l'humidité monte..., nous demande Nic, définitivement résolu à passer la nuit, en pleine forêt, avant de reprendre les recherches au lever du jour.

_ Et avec quoi allumerions-nous un feu ? Nos briquets et nos allumettes nous ont été confisqués. On peut même pas se griller une clope !, je lui fait remarquer.

_ Avec des silex ! Le sol en est jonché. J'ai vu comment faire au Musée des Temps Barbares de Marle ! Il nous faut juste de l'amadou...

_ Laisse tomber., je lui conseille.

_ On pourrait s'abriter dans un blockhaus ? Nous en avons vu un cet après-midi en chemin.

_ Laisse tomber !, Eructe le Général de pacotille, maquillé de glaise, appliquée avec les doigts sur les joues et sur le front. Si nous ne sommes pas au point de ralliement dans une demi-heure, nous sommes morts. Tous autant que nous sommes !

_ Alors nous sommes déjà mort !, Explose Péné, laissant couler sont maquillage. Nous sommes perdus ! Nous sommes per...

_ Fermez-la ! Allons ressaisissez- vous ! Certes, notre objectif n'est pas atteint mais que vous a t-on appris ? Ne jamais baisser les bras, relever le menton, la tête droite, torse bombé et toujours regarder loin devant soi. Quelque-soit les circonstances... Allons soldats ! Debout ! En route ! Tiens, tiens, voilà du boudin, voilà du b...."

Après cette tirade patriotique, nous reprenons notre marche à la recherche des autres élèves, dispersés dans la forêt de Blangy. Peut-être ont-ils eu plus de réussite que nous dans cette course d'orientation. Nous comptons sur leur esprit de camaraderie pour partager les numéros des balises que nous n'avons pas trouvé. Alors peut-être aurions nous assez de chance pour échapper à la capture et à la détention, le temps d'une ou deux heures de colle dans l'horrible et sombre salle d'étude.

Partager cet article

Repost 0
Published by berenger
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les carnets de Bér.
  • Les carnets de Bér.
  • : Cela pourra peute être vous paraitre un peu brouillon mais vous trouverez un peu de tout sur mon blog : des impressions de voyages, chroniques de concert, missives contre des organismes incompétants, à vous de voir ce qui vous interpelle le plus
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens