Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 19:06

J'avais tout essayé, dans le but de conjurer le mauvais sort. Ce vendredi 13 devait être jour de joie et de bonheur, non de malheur ! A moins que Jason, le revenant d'outre-tombe au masque de hockey, trépanateur d'adolescents éméchés, ne rode dans les parages, machette à la main...

Ce matin là, mon trèfle à quatre feuilles ( qui n'en comportait plus que trois ) logeait toujours dans ma pochette, plaqué par dessus une photo de la Madone. Au petit déjeuner, je signai le pain d'une croix au couteau, avant de le rompre à la main, et de le poser délicatement sur la table en veillant bien à ce qu'il soit à l'endroit..

Ensuite, je passai dans la salle de bain où le miroir ne se brisa point. Je fis attention à ne pas laisser trainer quelques cheveux, afin qu'ils ne se fassent pas subtilisés, dans le projet de confectionner une poupée vaudou.

Avant de partir, je jetai un rapide coup d'œil par la fenêtre. Le chat noir de la voisine," la sorcière", n'était pas dehors, la voie était libre. Je démarrai la voiture en scrutant la Main de Fatma accrochée au rétroviseur. Je devais l'enlever, l'ancien propriétaire de la Fiat avait oublié de la reprendre. Qui sait ? Peut-être me tiendrait-elle éloigné du mauvais œil ? Avec l'icône de Saint-Christophe, Saint protecteur des automobilistes que m'avait collé ma mère sur le tableau de bord, quand je n'y prêtai pas attention, je ne risquai pas de faire des tonneaux dans le fossé ! Une bise sur la patte de lapin avant de la remettre dans la boîte à gant, et je passai la première.

Je me garai sur le parking derrière l'église Notre Dame de Lourdes où je passai brûler un cierge, et finis le chemin à pied jusque La Maison de la Presse. Je jouais toujours les mêmes numéros, chaque vendredi à l'Euromillion : Le 4 , le 5, le 18, le 22, le 23, et les 1 et 3. C'est une numérologue en ligne qui m'avait conseillé de toujours jouer cette combinaison de chiffres. "ça finirait par tomber !", m'avait-elle dit avant de demander le cryptogramme de ma carte bancaire... Je ne comptais pas, ce jour, déroger à cette règle taxée de fétichisme. Aaaaaaaaatention ! Une échelle... Surtout ne pas passer dessous ! La librairie faisait peau-neuve depuis le changement de propriétaire. Les murs ont été repeints et les enseignes, changées. A l'intérieur, je tendis à la libraire un bout de papier sur lequel était inscrit mon sésame pour les Maldives. Elle le prit dans un premier temps machinalement puis me dévisagea un instant.

" _ Vous savez Monsieur, vous pouvez de temps à autre essayer le loto plutôt que l'euro-million. C'est cinquante centimes moins chère, certes les gains ne sont pas si élevés mais les probabilités de gagner sont plus grandes !"

J'hésitai un instant. Elle avait semé le doute dans mon esprit. Pourquoi pas essayer ? Après-tout, qui ne tente rien à rien.

"_C'est d'accord, enregistrez ces mêmes numéros mais pour le tirage du loto du samedi 14..."

Sur le chemin du retour, je m'arrêtai près de l'atelier Sainte-Catherine et partis à la recherche de fers que les chevaux du manège auraient perdu. La roue tourne, je le sentais. Aux abords d'un fossé, je trouvai le bout de métal rouillé, de la forme d'un "U", que je conservai comme grigri.

Le midi, j'eus la bénédiction de ma grand-mère quand je lui expliquai que je cuisinai du poisson. La journée se passa sans encombre. A l'heure du tirage de l'euro-million, bien que je n'y jouais pas ce jour là, je zappai sur la bonne chaîne pour regarder les numéros qui allaient sortir, juste par curiosité.

"_ Le 4., jusqu'ici, ce n'était pas suffisant,ne serait-ce que pour se rembourser du prix du ticket. Le 5., Cette fois, je serais rentré dans mes frais. Le 18..., Pourquoi j'avais changé d'avis moi ? Le 22, 22 le voilà le 22 ! Le voilà... Le 23., C'est une plaisanterie ? Une caméra cachée ? Nous allons maintenant procéder au tirage des deux numéros bonus : Le 1., Non ! et Pour finir... Le 3 !, Nooooooon !

Sous un pont au bord de l'Oise, je bois ma cinquième chopine de la journée. Du Pré-fleuri, un vin de mauvaise qualité avec un bouchon en plastique, acheté chez Vinolux avec les quelques sous gagnés à faire la manche devant le magasin Aldi. L'alcool me rend joyeux, m'aide à oublier que j'ai un jour tout perdu. La possibilité d'être millionnaire mais aussi mes économies, ma voiture et ma maison que je possédais à crédit. J'ai tout perdu le jour où sur le net, je donnai mes coordonnées bancaires à une voyante numérologue qui se disait digne de confiance. Une autre rasade de gros rouge qui tâche et je chante Les Rita Mitsouko : "Ah si j'étais richeu... Dilidilidi liho oho !"

Et vous ? Que feriez-vous si vous étiez millionnaire ?

Partager cet article

Repost 0
Published by berenger
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les carnets de Bér.
  • Les carnets de Bér.
  • : Cela pourra peute être vous paraitre un peu brouillon mais vous trouverez un peu de tout sur mon blog : des impressions de voyages, chroniques de concert, missives contre des organismes incompétants, à vous de voir ce qui vous interpelle le plus
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens