Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 11:45
    Nous étions à l'heure pour assister à la première partie de Prodigy. Nous avions quitté notre pavillon assez tôt et sur la route, il n'y avait pas de bouchon. Les bouchons étaient-eux, vissés dans les oreilles des spectateurs venus assister au concert car le son était excessivement fort, ce qui n'empêcha pas la foule d'onduler au rythme des basses, fracassantes comme des coups de marteau sur une enclume. Nous voulûmes mettre le pied à l'étrier, et danser avec la foule mais rien à faire, la fosse était trop remplie de monde. Nous avons pourtant tenté de nous faufiler dans ce labyrinthe osseux mais nous ne pûmes pas y rester sans être continuellement poussés dans le dos lorsque nous n'étions pas littéralement emportés par une marée humaine.
    Nous avons donc assisté au concert depuis les gradins nos vestes sur les genoux. Nos tympans sifflaient toujours autant et les décibels ne finissaient pas d'avoisiner le seuil de douleur. Je regrettai alors ne pas avoir acheté les Boules Quies que l'on nous proposait à l'entrée en me souvenant que lors de ma dernière visite à la médecine du travail, on m'avait diagnostiqué une perte d'audition de 30% des aiguës à l'oreille droite. Je pense que les dégâts sont suffisamment graves pour que je prenne des précautions, je n'ai pas envi de porter un sonotone. Les jeux de lumière étaient ahurissants, les lasers fendaient l'obscurité de la salle, là où il n'y avait ni fenêtre ovale ni fenêtre ronde pour que la lumière du jour put y entrer.
Après le concert, nous sommes allés faire un after chez Guillaume, nous avons pendant une bonne heure discuté de choses diverses, notamment de football et du lob de Ronaldinho sur Le portier anglais ( Seaman ) en demi-finale de la coupe du monde 2002.
    A notre retour à la maison le chat dormait tranquillement sur un canapé situé dans le vestibule. Il n'y avait aucun bruit, on pouvait entendre les mouches voler, nos conduits auditifs pouvaient enfin se reposer. Je me mis alors à parler de choses insignifiantes, juste pour vérifier si nous n'étions pas déjà atteints de surdité.

Partager cet article

Repost 0
Published by OverBlog - dans concerts
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les carnets de Bér.
  • Les carnets de Bér.
  • : Cela pourra peute être vous paraitre un peu brouillon mais vous trouverez un peu de tout sur mon blog : des impressions de voyages, chroniques de concert, missives contre des organismes incompétants, à vous de voir ce qui vous interpelle le plus
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens