Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 17:50

Certains films demeurent inoubliables de part la beauté de leurs images, leurs dialogues cultes ou encore leurs bandes-originales. Ainsi, la plupart d'entre vous possède dans sa discothèque et j'entend par discothèque votre collection de disques et pas l'endroit où vous allez vous trémousser le weekend, au moins un laser tiré d'une bande originale de film ou une compilation regroupant les plus grandes musiques du cinéma. Si nous devions faire une liste des indispensables qu'un DJ cinéphile devrait posséder dans sa sacoche, nous pourrions citer : The Tarantino connection, Full Metal Jacket de Kubrick, le double cd de Forest Gump, Trainspotting avec les participations de Beck et l'homme lézard Iggy Pop, ou encore des morceaux extraits de westerns-spaghetti à la Ennio Morricone...

                Certains réalisateurs s'essaient même à composer eux-mêmes, comme David Lynch avec le très réussit Good day today.

                Ce business doit sans aucun doute constituer une manne financière non-négligeable pour les producteurs du septième art qui en plus d'empocher des royalties sur les entrées dans les salles obscures, la vente de produits dérivés, de DVD quelques mois plus tard et des droits télés, arrondissent leur fin de mois en emplissant les bacs du côté rayon musique des FNACS, Virgin mégastore et autres distributeurs de produits culturels.  C'est aussi un opportunité pour des groupes qui ont une étiquette bien déterminée de se faire découvrir par un plus large public, qui jusqu'avant se limitait à leurs fans sans compter les has been qui rêvent de revenir sur le devant de la scène avec une seule chanson. Avant Godzilla, je connaissais évidemment Led Zeppelin mais moi qui suis né à la fin des années 70, le nom de Jimmy Page m'était complètement inconnu.

                S'il existe bien une industrie qui se retrouve à ce niveau lésé par rapport à l'univers hollywoodien, c'est celui de l'édition et de la littérature.En effet, à moins d'ouvrir un livre pour non-voyants ou un recueil de comptines pour les 0 à 7 ans, il n'existe à ma connaissance, pas de bande originale de livre. C'est pourquoi j'ai décidé d'en créer une moi-même à partir du bouquin " Une ordure " d'Irvine Welsh. L'idée de relever toutes les chansons mentionnées dans ces pages m'était venue auparavant à la lecture de " Glue " un autre roman du même auteur dans lequel il était beaucoup question de musique. Voici ci-dessous la liste, il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une bonne lectu.. heu ! Je voulais dire une bonne écoute !!

 

                                                    http://www.youtube.com/playlist?p=CEC516D0D5E0F814

Partager cet article

Repost 0
Published by berenger - dans médias
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les carnets de Bér.
  • Les carnets de Bér.
  • : Cela pourra peute être vous paraitre un peu brouillon mais vous trouverez un peu de tout sur mon blog : des impressions de voyages, chroniques de concert, missives contre des organismes incompétants, à vous de voir ce qui vous interpelle le plus
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens