Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 17:45

    La valse des bébés continue.
    Aujourd'hui, ce fût le tour de l'assistante comptable de venir présenter sa progéniture encore toute baveuse à l'ensemble du personnel de la boîte. C'est en quelques sortes une coutume in utéro à l'entreprise.Toujours en congés maternité mais, comme toutes dans ce cas de figure, impatiente et fier d'exposer à ses collègues le fruit de ses entrailles, elle n' hésita pas à venir au siège, oscillant entre les étages, passant des frais bureaux climatisés des cadres supérieurs, à la chaleur étouffante des employés plus modestes, entassés les uns sur les autres dans un brouhaha formé par le bruit des imprimantes, des photocopieuses, fax et des bavardages. Même le DRH qui, s'il le pouvait, n'embaucherait que des femmes stériles et célibataires, eut droit à sa visite de courtoisie.
    Bien entendu, tout le monde était gaga et alla de son petit commentaire en écarquillant les yeux et balançant des banalités comme :
    _ Oh ! Qu'iiiiiil est beau !
    _ Belle ! C'est une petite fille !
    _ D'où les habits roses, je comprends. "
    Quand la poussette s'approcha de la marguerite où je siégeai, j'essayai à mon tour de rentrer dans la ronde des complimenteurs complaisants. Je regardai un instant la crevette asexuée au teint violacé qui les yeux fermés, faisait des bulles avec sa salive. Dieu merci, elle sentait le lait et pas l'odeur qui vous monte au nez, celle de la moutarde dont les couches se remplissent avec une exaspérente régularité. Je tentai de trouver l'inspiration du complet-menteur pour trouver la formule d'usage à employer dans cette situation. J'hésitai un instant, me raclai la gorge, enfin, je me décidai à me lancer, ne trouvant rien d'autre à dire, qu'elle avait des boutons.
   "_ Oui, c'est normal. On appel ça l'acné du nourrisson. Il faut que je surveille mais ça devrait disparaitre.

    _ Ah ? Bon. Heu...
    _ Oui ?
    _ Non, rien. "
    Décidemment, la vue de cette forme inerte et insignifiante ne m'évoquait rien. En plus, je n'avais pas de temps à perdre avec ces futilités. J'étais pressé de boucler mon travail pour la journée. Car à 16h00 pile, dans moins d'un quart d'heure, je dois aujourd'hui redescendre en Thiérache où ma sœur a accouché la nuit dernière à la maternité de Fourmies, celle d'Hirson où nous sommes nés et désormais fermée pour cause de manque de rentabilité. C'est la première fois que je suis parrain et je trouve ça génial ! J'avais bien espéré l'être un moment lorsque ma cousine avait accouché de son premier enfant mais elle en avait choisi un autre.
    Pour célébrer ce nouvel et heureux évènement, j'ai acheté à ma petite nièce un château en peluche dans lequel on peut y entrer des licornes en doudou de toutes les couleurs : une verte, une bleue, une rouge et une jaune. J'ai trouvé le jouet si mignon, je n'ai pu résister.
Il va vraiment falloir que je vous laisse, le temps de ranger mon bureau avant de partir car ce soir, j'ai mes nouvelles fonctions à assumer des gouzis-gouzis, areu-areu et gros poutous à délivrer.

Partager cet article

Repost 0
Published by berenger
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les carnets de Bér.
  • Les carnets de Bér.
  • : Cela pourra peute être vous paraitre un peu brouillon mais vous trouverez un peu de tout sur mon blog : des impressions de voyages, chroniques de concert, missives contre des organismes incompétants, à vous de voir ce qui vous interpelle le plus
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens