Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 19:41

   Fright Night est le remake du film " Vampire vous avez dit vampire " , film des années 1980 mi-fantastique mi-comique que possédait mon père dans sa vidéothèque. Et c'était de loin l'un de mes préférés. Je devais avoir onze ou douze ans. Dès que mes parents concédaient me laisser seul à la maison quelques heures, le temps pour eux d'aller faire quelques courses au Mamouth, je fourrai la VHS et sa bande usée par de nombreuses lectures, rem-bobinages et relectures, dans le magnétoscope du salon. Le lecteur de la marque Thompson était lui aussi fatigué.Lorsque ce n'était pas moi qui l'utilisai, ma soeur sautait sur l'occasion pour revoir une énième fois Patrick SWAYZE en collant, essayant de soulever une jeune femme  aussi gracieuse que la chaîne de supermarché que fréquentaient mes parents. Contrairement aux nosferatus, les magnétoscopes ne sont pas éternels et l'engin finit par rendre l'âme alors qu'il n'avait que vingt ans à peine.

   Dorénavant entré de plein pied dans les années 2010, ma passion pour se genre de cinéma ou plutôt pour le cinéma de genre, n'a pas faiblit. C'est donc fort logiquement qu'en surfant sur un service de location de vidéo je fûs tenter, à la vue de la jacket, de découvrir la version du xixème siècle du film de ma pré-adolescence. Quelle déception ! Il n'y avait franchement de quoi réveiller un mort. Si le regretté Roody MacDowal ( Peter Vincent dans les eighties ) avait fait une apparition dans notre ère le temps d'un visionnage, peut-être serait-il retourné dans sa tombe avant même d'avoir vu le générique de fin. Ce que l'on peut dire là dessus, c'est que les auteurs ne se sont pas cassés les dents sur le scénario. Ainsi, moins de cinq minutes après le début du navet, les principaux protagonistes ont déjà décrochés les gousses d'ail qui étaient suspendues au grenier. Inopinément, comme un cheveu tombant dans le potage agrémenté d'un peu de sang de boeuf, on apprend que le nouveau voisin de Charlie est un vampire. L'info vient de la bouche de l'ami geek de Charlie qui n'a pas encore encore de canine proéminente à ce moment de l'histoire. Évidemment, personne ne les croit et pire encore, il fallut que la mère de Charlie lève l'ultime barrière de protection qui tenait la bête à distance, en invitant son charmant voisin à passer le perron de la maison familiale.   

   Le reste n'est qu'une succession d'évènements, de scènes lourdingues aussi organisés qu'une explosion de chauve-souris à la lumière du soleil. Le messie Peter VINCENT n'est plus l'incrédule présentateur télé de show horrifique mais un magicien en pantalon de cuire, un peu comme si David COPPERFIELD avait choisi de se relooker en imitant le style de Motley CRUE. De plus ce dernier est convaincu de l'existence des vampires contrairement à son prédécesseur puisque ses parents ont été tués par l'un d'eux ( rien que ça ).

    Le point commun entre cette adaptation et les créatures de la nuit, c'est qu'ils ne méritent pas d'être exposées au grand jour et doivent rester dans l'ombre.

Repost 0
Published by berenger - dans Cinéma
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 11:09

Brain dead est un film culte pour tous les amateurs d'hémoglobine et ce ne sont pas Mad Movies ou Yannick Dahan (chroniqueur des émissions Frisson Break et de la séance interdite) qui contrediront cela. Durant le visionnage de ce film qui ressemble à une série B, vous vous demanderez sûrement si avant la fin de ce "nanar" vous allez mourir de rire ou d'effroi.

Présentation du film

Avec un Peter Jakson à la réalisation pendant ses années dérangées (il réalisa 5 ans plus tôt l'étrange et non-moins sanguinolent Bad Taste), ce film mêle scènes burlesques à la Mister Bean et séquences hémorragiques qui vous feront grimacer de dégoût. Le scénario n'en demeure pas moins grotesque : au début du film, Paquita la belle épicière hispanique, tombe amoureuse de Lionel comme l'avait prédit sa grand-mère voyante.

S'ensuit une idylle naissante entre les deux jeunes gens, ce qui n'est pas pour plaire à la mère possessive de Lionel qui rappelle étrangement la mère tyranique de Norman Bates dans un certain Psychose. Alors que les deux tourtereaux font une balade au zoo, la mère castratrice les prend en filature et se fait mordre par un singe-rat de Sumatra en carton-pâte à modeler. C'est alors que tout va basculer. La mère se transforme en zombie et propage le virus autour d'elle. Le fiston qui ne parvient pas malgré tout à couper le cordon ombilical et décide de la garder en captivité. Il l'enferme dans sa cave avec d'autres morts-vivants qu'il croise sur son chemin, et les enchaîne comme des Rottweilers (avec un peu plus de mordant !).

Où trouver le DVD de Braindead ?

Lassé de regarder la série en boucle la série des Saw en DVD, vous souhaitez voir ou revoir ce film qui est un clin d'oeil aux films gore des années 80 (Evil Dead ). Braindead est toutefois rarement diffusé à la télé... Pas de panique ! Dirigez-vous vers des sites comme Fnac.com, si vous souhaitez le trouver en neuf, ou bien sur Amazon.fr pour le trouver en occasion.

Bon film, en éspérant que cette séance ne soit pas votre dernière !

Weta Workshops - skulls
Repost 0
Published by berenger - dans Cinéma
commenter cet article

Présentation

  • : Les carnets de Bér.
  • Les carnets de Bér.
  • : Cela pourra peute être vous paraitre un peu brouillon mais vous trouverez un peu de tout sur mon blog : des impressions de voyages, chroniques de concert, missives contre des organismes incompétants, à vous de voir ce qui vous interpelle le plus
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens